Laïci'Theuriet

*Une poignée d'élèves du lycée André-Theuriet à Civray a élaboré la mallette pédagogique type pour aborder le thème de la laïcité en cours. Vidéo, expo, journal... Tout est prévu.

Une fois les grilles du lycée franchies, les principes de laïcité s’appliquent… C’est en substance le message contenu dans le clip vidéo (voir ci-dessous) d’une minute réalisé par les élèves de première S et L d’André-Theuriet à Civray, avec le concours technique de l’animateur culturel Damien Guittare : « En voix off, le poème d’une élève guide les images. Il résume tout. Rien de mieux qu’un élève pour parler à d’autres élèves. » La charte de la laïcité "traduite" et illustrée par les élèves

Après les événements tragiques, qui ont secoué Charlie Hebdo et l’ensemble de la France début janvier, les élèves du lycée Theuriet ont réagi à leur manière. Pendant les cours d’Education civique, juridique et sociale, ils ont élaboré un véritable kit de survie de la laïcité. A l’intérieur, on trouve cette vidéo, mais aussi le « journal des lycéens qui défendent la laïcité » qui contient une interview du secrétaire général de la Ligue de l’enseignement, une histoire de la laïcité et une mise en perspective internationale. Ce document a été rédigé par des élèves de seconde au cours de séances d’accompagnement personnalisé.

Cette mallette contient également une dizaine de grands panneaux destinés à être exposés. Ils présentent les articles de la charte de la laïcité revus, « traduits » et illustrés par les élèves eux-mêmes.

Le 4 juin, le lycée a, enfin, accueilli de nombreux experts de la question pour une journée d’études, qui s’est terminée par un lâcher de colombes. Tout un symbole.

Ce kit est destiné à être diffusé dans tous les établissements (écoles, collèges, lycées) du réseau Eclore de Civray. Et pourquoi pas davantage…


 

Journée laïcité à TheurietLa laïcité, un grand mot pour un grand projet. Un mot connu de tous, par tous et pourtant si vague qu'il faut s'en ressouvenir pour ne jamais l'oublier .

Cette année, après les événements survenus en janvier, événements tragiques, la laïcité a été ébranlée, touchée en son cœur et plus que jamais au centre des débats.

Comme une piqûre de rappel, il était important pour nous et tout le lycée de s’inscrire dans cette histoire, en célébrant cette valeur première, fondamentale de la République. Pour ne plus lire sans s'impliquer, ne plus chanter sans savoir, ne plus apprendre sans oublier. Bientôt les examens, les révisions ! cette journée devenant comme un souffle vivifiant dans nos cœurs et nos esprits.

Le lycée André Theuriet est fier de cette implication. Depuis mars, nous, élèves de 1S/L et un groupe d'élève d'AP 2nde, préparons ce projet qui nous tient tant à cœur. Le travail s'est effectué en équipes, en se répartissant les tâches et en n'oubliant pas l'objectif que nous nous étions fixés pour mettre à l'honneur ce "grand mot" : Laïcité. L’autonomie et la responsabilité laissées par les professeurs furent pour nous d'une grande richesse, aussi bien spirituelle que fraternelle. Nous étions tous égaux et chacun pouvait révéler son unicité et ses qualités, ce qui n'est pas commun et n'arrive tous les jours. Un grand merci à nos professeurs qui nous ont fait confiance et ont eu à cœur de nous transmettre cette valeur. Cet échange entre enseignants et élèves a permis une grande cohésion et un engagement sans faille de la part des élèves ce qui encore une fois n'est pas anodin et évident.

La journée s'est déroulée en trois temps comme pour un spectacle orchestré. Tout d'abord, l'ouverture qui a fait place aux discours et à la présentation du kit pédagogique Laïci'Theuriet (comprenant un logo, une exposition, un clip vidéo, des poèmes) : le fil conducteur et le ton était donné. Puis, nous avons laissé place à différents débats dans les classes de seconde et de première de l'établissement afin de sensibiliser les élèves à cette cause et de recueillir leurs impressions sur le travail effectué durant des mois. Nous souhaitions leur proposer cette journée et il fallait, même si "tout n'est pas toujours au mieux dans le meilleur des mondes possibles", impliquer chacun et chacune dans cette haute idée fondatrice. Dans un troisième temps, nous concluions cette journée par des discours, un lâcher de ballons aux couleurs du drapeau français et un lâcher de colombes en symbole de paix et de fraternité. Toutes les valeurs une revêt la laïcité.

Citer Voltaire et la phrase extraite de Candide un peu plus haut dans cet article n'était pas innocent. Cette journée nous rappelle à nos fondamentaux et l'auteur célèbre du siècle des Lumières et du Traité sur la tolérance semblait le plus indiqué pour illustrer ce jour. Ce fut une célébration, une ouverture, un renouveau qui restera à jamais dans nos esprits et dans nos cœurs.