Sciences de la Vie et de la Terre

Le programme des Sciences de la Vie et de la Terre

Au lycée il aborde 3 grands thèmes :

  • La terre dans l’univers, la vie et l’évolution du vivant ;
  • Enjeux planétaires contemporains ;
  • Corps humain et santé.

Ces derniers permettent d’approfondir à la fois des notions et des méthodes de biologie et de géologie déjà vues au collège.
Les objectifs sont de développer davantage leur culture scientifique mais également poursuivre leur éducation à la santé et à l’environnement.

 

Horaires Lame mince de gabbroshebdomadaires

  • 2nde                      : 1h30 en groupe
  • 1ère ES/L         : 45 min
  • 1ère S              : 2h en groupe + 1h classe entière
  • Term spécifique : 2h en groupe + 1h30 classe entière
  • Term spécialité  : 2h en groupe

 

 

Actions Laboratoire de SVTpédagogiques réalisées

 

Poursuites d'études

Le Baccalauréat S option SVT permet l’accès à des filières d’études supérieures, longues ou courtes :

  • Classes Préparatoires aux Grandes Écoles ;
  • Filières Universitaires ;
  • Instituts Universitaires de Technologie, DUT en 2 ans ;
  • Sections de Techniciens Supérieurs, BTS en 2 ans.

 

Des Moléculedébouchés professionnels variés

Plusieurs domaines offrent des débouchés professionnels variés :

  • Biologie / Recherche
  • Géologie / Recherche
  • Médical / Paramédical
  • Environnement
  • Enseignement / Formation
  • Agriculture / Forêt / Pêche / Élevage

 


Pour aller plus loin...

La géologie, une discipline qui offre de multiples débouchésDans le cadre de la Semaine de la Science, nous sommes allés découvrir un laboratoire de Géosciences de l’université de Poitiers et y rencontrer l’équipe Hydrasa (Hydrogéologie, Argiles, Sols et Altérations). Après avoir été accueillis par Marine Bonnet et Thomas Dabat, doctorants et Monsieur Alain Meunier, ancien chercheur et professeur, nous avons été séparés en deux groupes de TS SVT et un de TS SI.

Nous avons découvert le laboratoire en 3 étapes.

Nous avons échangé avec des doctorants de différentes nations (Brésil, Chine, Ukraine et Gabbon) sur leur parcours et les travaux qu'ils mènent leur thèse.

 

Doctorants d'origine chinoise et gabonaiseDoctorante gabonaise : travail en collaboration avec une compagnie minière du Gabon pour essayer d’identifier l’environnement de dépôt du manganèse et donc des argiles.

Doctorant chinois : travail sur les traitements des sols en relation avec l’orientation des argiles.

 

Doctorante ukrainienneDoctorante ukrainienne : travail sur le paléoenvironnement ayant permis le dépôt rapide de roches argileuses contenant du zircon, élément utilisé pour dater des cendres volcaniques alors que sa collègue brésilienne recherche l’impact des activités humaines sur la dégradation des sols.

 

Nous avons ensuite visité plusieurs laboratoires avec leurs appareils de recherche permettant par exemple de fabriquer des lames minces de roches pouvant atteindre 3 micromètres d’épaisseur ou d’obtenir des autoradiographies que nous avons pu observer et manipuler lors d’un atelier.

Cette sortie nous a ouvert de nouvelles perspectives d’orientation en suivant un Master "Argiles" porteur de débouchés variés à partir de la recherche liée à ce type de roches : géothermie, radioactivité naturelle, stockage des déchets dont nucléaires, matériaux cimentaires en relation avec la porosité et perméabilité des roches, dégradation des sols, ...

Nous remercions vivement toutes les personnes du laboratoire pour leur gentillesse, leur disponibilité et leur empressement à nous avoir fait partager leurs diverses expériences.

 

Échange fructueux avec un doctorant passionnéDes échanges fructueux avec un doctorant passionné