Restitution des manuels scolaires

 

Pour rappel, les manuels sont prêtés par le lycée au nom de la Région.

Les élèves devront se présenter en salle 20 selon le créneau de leur classe qu'importe le cours dans lequel ils sont :

 

mardi 7 juin : 13h30 2nde 1 / 14h 2nde 2 / 14h30 2nde 3 / 15h 2nde 4 / 15h40 2nde 5

 

jeudi 9 juin : 9h 1Quito / 9h30 1Rome / 10h 1Berlin / 10h40 1Mexico / 11h10 1Paris

13h30 TAthènes / 14h TLondres / 14h30 TNairobi / 15h TOslo / 15h40 TTokyo

 

Lananomedecine nanomédecine, qu’est-ce que c’est ?

Les nanotechnologies et les nanosciences sont l'étude, la fabrication et la manipulation de structures, de dispositifs et de systèmes matériels à l'échelle de moins d'une quarantaine de nanomètres. Les nanosciences et les nanotechnologies sont au croisement de plusieurs disciplines scientifiques comme l'électronique, la mécanique, la chimie, l'optique, la biologie qui manipulent des objets d'une taille de l'ordre du nanomètre. Un des objectifs majeurs des nanotechnologies est de créer des nanomachines.

Les nanovecteurs

Des chercheurs américains commencent à découvrir le monde de l'infiniment petit avec la nanomédecine. Dans la célèbre université Johns Hopkins à Baltimore, se trouve un centre dédié à la nanomédecine avec des ingénieurs, des chercheurs et des médecins. Ils sont à la recherche de nouvelles formes de médicaments, les nanovecteurs.

Les nanovecteurs sont des nanocapsules qui délivrent leurs charges aux seules cellules cancéreuses ou infectées par un virus ou une bactérie. Cette nouvelles forme de médicaments permettrait de diminuer les effets secondaires, d’éviter un maximum de toucher les cellules saines. Les nanovecteurs sont traités de façon à reconnaître spécifiquement que les marqueurs (récepteurs, antigènes) présents à la surface des cellules infectées.nanomedecine 1

Par exemple, pendant une chimiothérapie, le médicament injecté circule dans l'ensemble de votre corps avant d'être délivré sur les cellules cancéreuses, mais aussi sur les cellules saines. Grâce à la nanotechnologie, les nanovecteurs pourraient encapsuler le traitement et le transporter dans la circulation sanguine avant de le délivrer uniquement au niveau des cellules malades.

 

Les nanorobots

Pour aller plus loin, les chercheurs veulent aussi créer des nanorobots qui sont de véritables petits robots permettant de bloquer la circulation du sanguine et priver la tumeur d’oxygène. Ainsi, ces petits robots permettront peut-être de nous garder en bonne santé.

En matière d'application médicale, les nanovecteurs et les nanorobots sont envisageables dans 10 à 15 ans selon les chercheurs.

nanomedecine