Le dispositif "vacances apprenantes" qui concerne les élèves entrant en Seconde qui se sont inscrits en Juillet dernier pour y participer, se tiendra du Mercredi 24 Aout 2022 au Mardi 30 Aout 2022, de 9h00 à 16h30.

 

Ce dispositif propose en matinée des activités mathématiques, en après-midi des activités scientifiques et une activité "ado-boxing". Les activités scolaires sont encadrées par des enseignants du lycée. Le vendredi 26 Aout 2022, les élèves bénéficieront d'une sortie à l'espace Mendes France de Poitiers autour d'activités scientifiques. C'est une excellente manière de préparer une entrée sereine au lycée général et technologique.

 

Pour rappel, chaque élève doit prévoir son repas du midi.

 

Si des élèves à ce jour non inscrits au dispositif souhaitent y participer, quelques places sont encore disponibles.

Pour cela, veuillez contacter le lycée à partir du Lundi 22 Aout, ou envoyer un mail à ce.0860009t@ac-poitiers.fr 

En 2030photo2 article ondes gravitationnelles, un projet de télescope à détection d'ondes gravitationnelles de troisième génération devrait avoir lieu en Europe. Ce projet est nommé « Télescope Einstein », il permettra de détecter un million d’ondes gravitationnelles par an. Mais qu’est-ce qu’une onde gravitationnelle ?
Ce sont des ondes électromagnétiques issues de l’ondulation de l’espace temps provoquées par la collision d’éléments massifs tels que des trous noirs ;
comme une onde électromagnétique, elle se déplace à la vitesse de la lumière !


C’est en 2015 que les premières ondes gravitationnelles ont été détectées par la collaboration des 2 stations internationales « ligo-virgo » en provenance de la fusion de deux trous noirs. C’est deux stations utilisent le même instrument pour détecter ce type d’onde : l’interféromètre.
Cinq ans plus tard, un consortium, rassemblant plus de 40 universités européennes, a pour objectif de construire le plus grand télescope en matière de détection d'ondes gravitationnelles. Il sera presque trois fois plus grand et au moins 10.000 fois plus sensible que les autres stations, il sera construit en Europe et sa localisation n’est pas encore définie à ce jour !

Ce télescope sera construit sur une base de forme triangulaire de 10*10*10 kilomètres et à 300 mètres de profondeur afin d’atténuer les vibrations créées par l’espèce humaine, liées notamment aux voitures, aux activités humaines en général.

photo1 article ondes gravitationnelles

Ce télescope sera équipé de 3 stations de mesure disposées sur chaque extrémités du triangle qui sont en réalité des laboratoires de haute technologie d’optique et de laser ultramoderne.
Le télescope sera doté de 6 interféromètres de plusieurs kilomètres de long pour pouvoir capter ces ondes gravitationnelles, le plus précisément possible !
Pour en revenir à sa localisation ce télescope sera construit en Europe en un lieu qui doit répondre à des critères uniques, notamment de posséder un duvet de terre sur une couche de roche pour atténuer au maximum la nuisance de l’homme. À ce jour 2 localisations sont retenues :
-la région Euregio-Meuse-Rhin à la frontière belge, allemande française, hollandaise
- la Sardaigne en Italie.
Ce télescope pourrait révolutionner la science dans sa globalité ; il en est encore au stade expérimental mais un prototype sera bientôt construit
Il permettra peut-être de comprendre peut être l’origine du big bang mais aussi de donner des réponses sur des régions de l’univers qui sont encore sombres comme l’environnement des trous noirs, et l’environnement de l’univers en général


Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/ondes-gravitationnelles-futur-telescope-einstein-sera-capable-detecter-million-ondes-gravitationnelles-an-83063/