Le V 1er février 2018, les premières L de l'option théâtre et une classe de seconde du lycée André Theuriet, sont allés voir le spectacle "Vérone" par la Cie Le Festin de Saturne, au centre d’animation Cap Sud de Poitiers.

 

Nous ne savions pas vraiment ce que le spectacle allait raconter, nous avions seulement appris qu’il s’agissait d’une adaptation de la fameuse pièce "Roméo et Juliette" de William Shakespeare, une réécriture de l’auteur contemporain Eugène Durif. En rentrant dans la salle, les comédiens étaient déjà sur scène : une femme était agenouillée au sol, la tête cachée dans un seau. J'ai trouvé cela très étrange et drôle car je ne me souvenais pas d'un seau dans l'histoire de Roméo et Juliette.

​Lorsque le spectacle a commencé, la lumière est montée doucement sur la femme et un homme est sorti de l'ombre. L'histoire de Roméo et Juliette nous a alors été contée du point de vue des fantômes de leurs parents, monsieur Capulet, le père de Juliette et madame Montaigu, la mère de Roméo. Morts vivants sortant de leur tombe pour raconter les événements pour la énième fois, l’ultime pour nous. J'ai trouvé très intéressant d’aborder cette histoire à travers cette nouvelle perspective.

​La musique et les sons sont des éléments que j'ai particulièrement apprécié dans ce spectacle où ils jouent un rôle primordial. Toute la partie sonore était produite par un musicien installé côté jardin, il travaillait ses sons en direct, avec des ordinateurs et des tables de mixage. Cette troisième voix était aussi importante que celles des comédiens, elle contribuait à nous plonger dans l’ambiance.

​Après le spectacle, on a eu l'opportunité de poser quelques questions aux comédiens. Une élève s’est interrogée sur le cadre doré utilisé pendant le spectacle. Ils lui ont répondu que c’était un pur hasard. Quelques cadres traînaient dans la salle de répétition et ils ont trouvé que l’idée de les utiliser était originale, structurante et méritait d’entrer dans la scénographie. Ils ont aussi expliqué qu’il était non seulement plus économique de n’employer que deux comédiens mais qu’il était en outre très intéressant de passer d'un personnage à l'autre en jouant sur les accessoires. Enfin, j'ai beaucoup aimé ce spectacle et j'aimerais remercier nos professeurs de lettres et de théâtre d’avoir organisé cette sortie pour nous.

 

Verone 3

 

Verone 4

 

Verone 2

 

Verone 1