LeDans la peau de Francis Huster mercredi 15 novembre, l'option Théâtre de la série L du lycée André Theuriet de Civray était de sortie. Nous ne sommes pas allés très loin puisque notre rendez-vous était à Civray même, dans la salle de spectacle de la Margelle. Ce n'est pas pour autant que notre spectacle n'allait pas nous emmener loin d'ici.

À 20h30, tous installés au sein d'une salle comble et pressée nous attendons l'arrivée du grand Francis Huster. Une question restait en suspens, la salle était-elle là pour l'objet du spectacle ou pour son interprète Francis Huster ? Je crois que tous, nous avions la réponse, mais peu importe, nous on est là pour tout.

Francis Huster se met dans la peau d'Albert Camus tel est le nom de notre spectacle. Albert Camus prix Nobel de la littérature en 1957, a selon le comédien "beaucoup à nous apprendre". Enchaînant les métaphores, les comparaisons et autre figures stylistiques, Francis Huster nous raconte à sa manière, la vie de l'écrivain. Parfois, perdus au milieu de toutes ses histoires nous décrochions du fil du récit. Certains même, se sont endormis, il est vrai que l'heure tardive et le jour de la représentation théâtrale ne nous ont pas aidés à rester éveillé.

Au bout de plus de 2 heures, c'est fini. « Ouf ! » pour certains, « déjà ! » pour d'autres. La salle se vide peu à peu, nous les jeunes, attendons dans notre coin l'heure de la rencontre. En effet, comme nous l'ont dit nos parents et nos grands-parents, "c'est un privilège", "qu'est-ce que j'aimerais être à ta place". Alors mamie si tu veux faire mes contrôles à ma place, moi je suis d'accord ! Les fans attendaient un autographe et nous, commencions à décliner sur nos fauteuils. Après s'être réhydraté, Monsieur Huster nous a accordé un peu de son précieux temps. C'était maintenant à nous de jouer, nous les élèves, allions poser des questions à ce grand monsieur. Woua ! Début timide, personne n’ose prendre la parole et puis une courageuse se lance. Et une autre. C'est comme ça qu'entre deux histoires de 10 minutes, nous avons pu abreuver notre soif de connaissances. Le temps passant et le sommeil se faisait plus pressant nous abrégeons notre rencontre, juste le temps d'une photo et d'un selfie, puis direction chez nous.

​En résumé, nous avons rencontré le fameux Francis Huster, avons découvert la vie et le parcours d'Albert Camus, vu et compris sa vie d'une manière différente, et échangé avec le comédien de grande renommée.

Donc merci à Mme Donk-Hanin de nous proposer ces sorties et de son investissement pour nous.

 Huster
© Céline Pierre du Cinémalice. Merci !