Un classement fait par un quotidien parisien place notre établissement à la 22ème place sur 53 établissements privés et publics de la région, 5ème du département selon le critère du taux brut de réussite au baccalauréat en 2012.

D’autres classements, ceux de L’Etudiant ou de l’Express, un peu plus complets car ils agrègent 3 critères auxquels ils affectent le même poids, mettent notre établissement à la 4ème place départementale (sur 13) et à la 17ème place régionale (sur 50).

Un quotidien local sur son « tableau d’honneur » met en avant les résultats de 4 lycées généraux et technologiques du département, mais pas le nôtre (sans doute étions nous le 5ème…).

Quels sont les « indicateurs » donnés par le ministère qui permettent de telles interprétations ? Deux séries de chiffres sont à considérer et tout d’abord les 3 critères :

  • taux de réussite au baccalauréat 2012 : il s’agit de la part de bacheliers parmi les élèves ayant passé le baccalauréat (91% pour notre établissement) ;
  • taux d'accès de la seconde et de la première au baccalauréat 2012 : il s’agit de la probabilité qu'un élève obtienne le baccalauréat dans l'établissement s'il y est entré en seconde ou en première (80%, un des 3 meilleurs de la Vienne) ;
  • proportion de bacheliers parmi les sortants 2012 : il s’agit de la proportion d'élèves qui quittent l'établissement avec le baccalauréat (95%, idem).

Il s’agit de données brutes qu’il est nécessaire de « contextualiser » c.-à-d. mettre en corrélation avec les chiffres nationaux ou académiques « attendus » en fonction du type d’établissement (rural ou urbain, centre ville ou périphérie…etc.) : l’établissement ainsi montre de la « plus ou moins value » par rapport à ces taux attendus.

C’est pourquoi un établissement avec des chiffres bruts de bon niveau peut être perçu en plus ou moins value selon son contexte. Pour ce qui nous concerne et respectivement aux 3 critères précédents nos plus values par rapport à l’académie sont : +0% ; +5%, +1%, par rapport à la France : +1%, +6%, +3%, soit tout à fait au coude à coude avec d’autres lycées repérés dans le « tableau d’honneur » évoqué ci-dessus…

Ce qui est intéressant de connaître c’est donc bien la combinaison de tous ces aspects. Tous les classements s’accordent à nous donner une bonne voire une très bonne place, ce dont les élèves et les familles d’une part, les personnels et le territoire civraisien d’autre part peuvent s’enorgueillir, d’autant plus que nous progressons depuis 3 ans. C’est le résultat du travail de tous les personnels et de la précédente équipe de direction, moi-même n’étant arrivé qu’en août.

Des résultats qui honorent un établissement comme le nôtre de taille moyenne, rural éloigné des pôles urbains et qui doivent rassurer les familles de notre territoire, pour lesquelles un classement sans explication et mise en perspective les desservirait, tout comme serait desservi l’intérêt général

 

Pascal MAILLOU, proviseur du lycée André-Theuriet Civray - Vienne