Classe du Futur : la pédagogie inversée

Le Lycée André Theuriet de Civray et le lycée pilote innovant international (LP2I) de Jaunay-Clan ont développé des stratégies très poussées pour utiliser les outils numériques à bon escient. Leur fonctionnement préfigure ce que sera certainement la classe du futur. Premier tour d?horizon.
 

Exit les cours magistraux ! Dans la classe du futur, les élèves travailleront en groupes avec des tablettes et des dalles interactives. C’est en tout cas la conception de l’avenir imaginée par l’équipe pédagogique du Lycée André Theuriet de Civray.

Lors de deux regroupements des 12 pays européens (avril 2013 et avril 2014), deux professeurs du Lycée, Boris Colin, professeur d’histoire géographie et Sophie Chauvineau, professeure d’anglaiLors de deux regroupements des 12 pays européens (avril 2013 et avril 2014), deux professeurs du Lycée, Boris Colin, professeur d’histoire géographie et Sophie Chauvineau, professeure d’anglais, ont pu observer des dispositifs techniques et pédagogiques plus appropriés aux publics lycéens.

Par de nouveaux aspects matériels (mobilier scolaire), numériques (tablettes et ressources) et pédagogiques (« classe inversée »), germe l’idée d’une convergence de toutes ces nouvelles modalités afin de révolutionner l’enseignement en lycée. Un soir de mai 2014 naît l’idée du projet « Classe du Futur » lors d’une réunion de l’équipe pédagogique de Terminale E.S.

L’enseignement est un chemin entre la tradition à transmettre et la modernité qui s’impose à l’élève comme au maître. Cette dernière devenue prégnante, voire même envahissante au travers d’outils depuis l’irruption de l’ordinateur, est à maîtriser au plus tôt dans le cadre des apprentissages (identification, caractérisation, contextualisation, distanciation, conceptualisation) afin de former l’esprit critique et un comportement responsable.

Exemple de travail collaboratif avec les tablettesContinuant sur sa dynamique, le lycée A. Theuriet s’engage de nouveau dans le projet Living School Lab.
Ce projet de grande envergure mis en place par l’Union Européenne vise à créer une grande communauté européenne du numérique à l’école. Le lycée a saisi l’année dernière cette chance de pouvoir représenter (avec 6 autres établissements français, dont notre partenaire LPII) la France à ces grands rassemblements.

IlLiving Schools Lab y a quelques semaines, le lycée a été choisi comme établissement partenaire en France pour participer à un réseau européen autour de la question du numérique : le réseau Living Schools Lab. Sous la houlette de l'Union Européenne, ce projet vise à mettre en réseau les établissements afin de diffuser et partager des expériences de pratiques pédagogiques innovantes autour de la question du numérique à l'école.