Méthodes et Pratiques Scientifiques

PMPSrofitant de la pluie pour se mettre à l'abri, les élèves de l'enseignement d'exploration MPS sont allés visiter l'usine de la Roche-Posay. Cette visite illustrait le thème " sciences et cosmétologie " étudié depuis le début de l'année. Nous avons été reçus par une personne des ressources humaines qui nous a présenté les différents métiers présents dans l'entreprise. Les élèves se sont ensuite équipés pour assurer l'hygiène et la sécurité (blouse, charlotte, chaussures et lunettes) et ils ont découvert la chaîne de production et de conditionnement d'une crème hydratante. Les robots, la cadence de la chaîne, l'atmosphère de l'entreprise ont interpellé nos élèves.
Nous remercions les laboratoires de La Roche-Posay de leur accueil.

 

À 1. Malle à indicesla rentrée de septembre, une malle à indices, préconisée dans le cadre du programme ECORCE, propose aux élèves de l’EDE MPS divers objets suscitant questionnement et échanges : les élèves identifient ainsi plusieurs axes de recherche sur les oiseaux. Trois axes de recherche ont été établis : Conservation, suivi et communication sur les oiseaux.

1er axe : la conservation

Installation dans l’enceinte du lycée au cours de l’hiver de mangeoires puis nichoirs construits chez eux par un groupe d’élèves volontaires. 2. Milieu Parcs et jardins - Diffrencier les corvidésLes oiseaux ont tardé à venir, avec un hiver doux et des habitations environnantes proposant déjà de la nourriture. Ce volet conservation a été abordé sous plusieurs angles :

Échanges avec Monsieur Nicolas Bout, éthologue travaillant pour une ONG et ayant démontré aux élèves l’intérêt de la biodiversité locale et par suite le bien-fondé d’initiatives de protection au même titre que celles concernant la biodiversité plus connue au sein des grands mammifères par exemple.

La biodiversité des zones humides a également été mise en évidence par l’animateur LPO, faisant prendre conscience aux élèves de la richesse et de la fragilité 3. Tourterelle turquede ce type de milieu et de l’intérêt de ne pas chercher à tout prix à empêcher les crues. Enfin, la diminution des effectifs de passereaux a été abordée, directement imputable aux activités humaines et mettant en évidence la méconnaissance de l’utilité de ces espèces.

2ème axe : le suivi

- La commune de CIVRAY, présente une diversification intéressante sur le plan environnemental, ce qui permet aux élèves, de 4. Verdier d'Europerépertorier cinq milieux, qui ont été caractérisés au cours de sorties réparties sur l’année et accompagnées par M. Troubat, animateur LPO ; ils apprennent ainsi à écouter, patienter afin de saisir une observation, un chant ou un cri et comprennent que les oiseaux sont finalement omniprésents, si ce n’est dans le milieu « terres agricoles ». Une reconnaissance et une approche du comportement des oiseaux rencontrés a été effectuée.

Cependant, la nécessité d’acquérir des connaissances plus solides s’impose peu à peu à l’esprit des élèves. 5. Croquis devant le Crédit MutuelOn se propose alors de tester la validité d’un outil numérique, l’application birdsong (reconnaissance sonore d’espèces) ; pour cela, des tests de reconnaissance visuels de niveaux croissants sont tout d’abord mis au point avec un système de notes permettant d’accéder au niveau supérieur. Dans ce groupe d’activités, une démarche scientifique est mise en œuvre, en cohérence avec les objectifs des MPS.

- Des caméras sont installées fin mai et permettent l'observation d’une nichée de rouge-queue noirs.

- Approche 6. Croquis de nids d'hirondellesdes sciences participatives via des sites dédiés aux oiseaux.

3ème axe : la communicartion

En parallèle avec ce qui précède, un protocole d’enquête auprès de la population de Civray a été mis en œuvre (élaboration d’un questionnaire, jeux de rôles, application en situation, contact avec les élus), l’objectif étant de cibler le type de relation entre habitants de la commune et oiseaux. Un petit nombre se montre sensible à la présence d’oiseaux (milieu 'parcs et jardins' notamment) et quelques nuisances (bruits, fientes) sont évoquées par des personnes isolées, sans que les élus en aient été informés.
Les relations 7. Rue du Moulin Minotsont sporadiques mais existent bel et bien dans la commune. Un petit groupe d’élèves a donc travaillé sur les hirondelles, il est prévu d’installer à l’automne prochain, en concertation avec le propriétaire concerné (agence Crédit mutuel) et la mairie, des planchettes protégeant murs et baie vitrée.

Ce projet a été organisé avec l’aide des financements de la région (PRE), de l’association des parents d’élèves et de l’établissement.

Ce travail a été encadré par une équipe de professeurs : Vincent CARRIER (Sciences physiques), Eric VENDÉ (Sciences de l'Ingénieur), Emmanuelle QUENTIER (Sciences de la Vie et de la Terre) et Monsieur Nicolas BOUT, Éthologue.

 

Les 5 milieux répertoriés dans la commune de Civray

Se positionner sur la carte interactive ci-dessous pour découvrir les milieux.

Les élèveDes écoliers découvrent le lycées de 2de3 de l'option Méthodes et Pratiques Scientifiques ont présenté vendredi 14 mars des activités scientifiques et techniques à des écoliers des niveaux CP et CE1 de l'école primaire de Civray.

Ces activités sont en lien avec le programme " Découverte du Monde " abordé dans ces classes :

  • 5 ateliers ont été présentés aux élèves de CP au CDI (Centre de Documentation et d'Information) sur la représentation de l'espace familier, le monde de la matière et des objets.
  • 6 ateliers ont été proposés aux élèves de CE1 dans la salle polyvalente sur les repères également (espace et temps), le cycle de la vie, des maquettes de mécanismes simples et sur les règles d'hygiène et de sécurité. 

Chaque écolier est reparti avec plusieurs fiches d'activité réalisées par les élèves de 2nde qui seront exploitées par les enseignants du primaire.
La même expérience avait été réalisée auparavant, le 29 novembre 2013, à l'école primaire mais destinée à des élèves de CE2, CM1 et CM2.
A chaque rencontre entre lycéens et écoliers, nos élèves de seconde sont filmés ou photographiés en situation afin de pouvoir observer leur prestation à posteriori. Ils en apprennent ainsi beaucoup sur leurs compétences en matière de communication scientifique et technique, un des points importants du programme de MPS. Ils sont également évalués sur toute la phase de préparation de leur atelier, aussi bien sur la recherche et l'exploitation d'informations, que sur la production des supports mis en œuvre dans les ateliers de présentation aux élèves de primaire. Prochaine étape : les écoliers du primaire inviteront nos élèves pour leur présenter leurs propres activités...

Thumbnail imageThumbnail image Thumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail image