Littérature et société

Mardi 15 décembre, dans le cadre de l'enseignement d'exploration Littérature et société, 15 élèves de 2nde se sont fait présenter par un guide-conférencier les principaux portraits de la collection du musée Sainte-Croix de Poitiers.

Cette visite est intervenue comme aboutissement d'une séquence sur les représentations du pouvoir de l'Antiquité au XIXe siècle en Occident.

Quelques témoignages d'élèves vous permettront de découvrir son contenu...


  • Texte de Camille et Chimène, élèves de 2de3

Ce mardi 15 décembre, notre classe de littérature et société est allée à Poitiers, visiter le musée Sainte Croix. Cette visite était principalement axée sur le portrait, bien que nous ayons pu explorer la collection du musée à notre guise durant le quart d'heure restant.
Notre guide a amené notre regard sur quelques tableaux et sculptures du 16 au 17e siècle représentant des personnalités importantes telles qu'une statue de Louis XIII ou un portrait de Ferdinand d'Aragon. Les représentations réalisées durant cette période avaient une visée religieuse et politique.
Puis nous avons pu admirer des peintures plus personnelles représentant de manière différente le modèle, tantôt remplies d'émotion, tantôt dénuées de sentiment. Pour cela, plusieurs techniques ont été utilisées. 
Au XXe siècle, les techniques deviennent de plus en plus variées et les artistes puisent d'avantage leur inspiration dans des cultures étrangères. Nous avons donc pu voir des sculptures utilisant des matériaux novateurs comme le bois, la céramique ou encore le ciment. 
Cette visite a été pour nous très enrichissante et nous a beaucoup apporté sur la vision du portrait.

Écrit par Camille & Chimène


  • Texte d'Inès D., élève de 2de3

Les portraits sont les pièces maîtresses de cette visite guidée. Au départ de face ou de profil ils ne sont pas forcément très représentatifs de la personne peinte, car idéalisés. Les portraits ont évolué après l'invention de la peinture à l'huile qui permet plus de reliefs et de meilleurs mélanges de couleurs et donc plus de réalisme. La position de trois quart aussi est adoptée plus souvent.

La plupart des portraits de souverains comme notamment celui du roi Ferdinand d'Espagne sont la plupart du temps destinés aux cours étrangères pour véhiculer l'image d'un personnage prestigieux.

On a pu voir également quelques sculptures comme celle de Louis XIII qui permettait aussi de véhiculer l'image du souverain au grand  public. D'abord le plus souvent de marbre ou de bronze, au XXe siècle on voit aussi des sculptures de bois, de céramique et même de ciment ! Plus ou moins réalistes ces sculptures permettent d'introduire une émotion ou un ressenti chez le spectateur ce qui peut donner plus de " force " au personnage représenté.

Écrit par Inès


  • Texte de Simon
Nous avons été reçus par un guide qui a commencé la visite en nous posant deux questions : « Qu'est-ce qu'un portrait ? » et « quels sont les différents types de portraits qui existent ? » Pour nous expliquer cela il s'est appuyé sur un portrait d'un roi espagnol "Ferdinand II d'Aragon" et nous  a expliqué les moindres détails du tableau. Il nous a raconté une histoire sur les origines du portrait, son développement, les différents types de peintures et son évolution de nos jours avec la photographie. Il a mis en évidence les différents types de portraits : le portrait de profil, de face et de trois-quarts. Pour cela il s'est aussi appuyé sur deux  autres portraits réalisés pour le premier par un artiste montrant sa mère de face et un autre réalisé par un autre artiste montrant ses parents de manière quasi photographique. Le premier avait un coup de pinceau différent du deuxième  ce qui permet de créer une émotion plus forte. Nous avons aussi découvert une sculpture de louis XIII : le guide nous a détaillé les péripéties qu'elle a subies durant l’histoire et nous a montré la représentation des symboles présents sur son armure. Ensuite le groupe est allé à l'étage, malheureusement je  ne pouvais pas y accéder. Nous avons fini la visite librement afin d'observer les autres œuvres du musée.

Écrit par Simon B


  • Texte de Corentin

Dans la journée du mardi 15 décembre,la classe de Littérature et Société est allée en visite au musée Sainte-Croix à Poitiers.Pendant cette visite un guide était avec nous pour nous parler de certaines œuvres du musée.Sa première question a été : « Qu'est_ce qu'un portrait ? ».A tour de rôle,des élèves ont donné des réponses puis le guide nous a alors parlé de quelques portraits et nous a expliqué les méthodes de peinture (l'huile sur toile).Après avoir parlé de ces portraits,nous nous sommes intéressés à une sculpture de Louis XIII datant de 1635,nous avons pu remarquer les symboles de la royauté ainsi que les dégradations dont a été victime cette statue pendant la révolution.

Nous nous sommes ensuite dirigés un peu plus loin dans le musée,notre regard s'est porté sur des portraits du XIXème siècle avant d'aller à l'étage pour observer des sculptures de visages s'inspirant des civilisations différentes (égyptienne,africaine...).Après avoir fait les observations sur ces sculptures réalisées avec des matériaux originaux (bois,bétons,céramique et ciment)toute la classe a alors eu quartier libre pendant une demi-heure pour découvrir les autres œuvres du musée.

Lors de cette visite nous avons appris que les portraits sont d'ordre religieux ou politiques,nous avons appris que l'on peut voir des œuvres sous différents angles et que leurs artistes ont utilisé des procédés et des méthodes différentes.

Écrit par Corentin C

Les portraits sont les pièces maîtresses de cette visite guidée. Au départ de face ou de profil ils ne sont pas forcément très représentatifs de la personne peinte, car idéalisés. Les portraits ont évolué après l'invention de la peinture à l'huile qui permet plus de reliefs et de meilleurs mélanges de couleurs et donc plus de réalisme. La position de trois quart aussi est adoptée plus souvent.
La plupart des portraits de souverains comme notamment celui du roi Ferdinand d'Espagne sont la plupart du temps destinés aux cours étrangères pour véhiculer l'image d'un personnage prestigieux.
On a pu voir également quelques sculptures comme celle de Louis XIII qui permettait aussi de véhiculer l'image du souverain au grand  public. D'abord le plus souvent de marbre ou de bronze, au XXe siècle on voit aussi des sculptures de bois, de céramique et même de ciment ! Plus ou moins réalistes ces sculptures permettent d'introduire une émotion ou un ressenti chez le spectateur ce qui peut donner plus de " force " au personnage représenté.