Visite de la Vallées des Singes : sur les traces de nos originesLa classe de 1ère STMG a visité la Vallée des Singes, le 22 mai, afin d'en découvrir son fonctionnement interne et plus particulièrement au niveau de la gestion et du management.

Dans la matinée une guide, Claire, nous a fait découvrir le parc et nous a informés sur les différentes espèces qui s'y trouvaient. Elle nous a expliqué que certaines d'entre elles étaient en voie de disparition notamment à cause de la déforestation et du braconnage. Parmi les espèces on a pu voir des bonobos (plus grand groupe au monde), des gorilles, des chimpanzés, des petits singes comme les ouistitis...

Grâce à la gestion et à l'organisation de la Vallée des Singes, chaque espèce dispose d’un enclos construit de manière à ce qu'elle se rapproche le plus de son milieu naturel et qu'elle ne se sente pas dépaysée.

Charlotte, Sacha, Mayble, Solène & Hugo

Le parc accueille aujourd’hui environ 30 variétés pour un total d’environ 430 singes. La particularité de ce parc, c’est que les singes peuvent se déplacer en toute liberté dans des enclos formés par une barrière naturelle : l’eau.

Kimberley, Jason, Sandra, Alexis & Jeremy

Le site est en lien avec une association pour la conservation et la protection des primates.

La Vallée des Singes n'achète pas les animaux car le commerce des singes est interdit. S’ils ont besoin d'un nouvel animal, le site contacte une association qui procède à un échange avec un autre site ou en fait parvenir un ! Ils s'opposent au fait d'utiliser les animaux pour faire des publicités ou d'emmener un singe dans les salons ou encore les faire participer à des spectacles.

 

Nous avons vu différentes espèces de singe :

  • Les ouistitis pygmés : ce sont les plus petits singes au monde
  • Les colobes guereza : ils se servent de leur queue pour amortir les chutes et mangent des feuilles.
  • les gorilles : ils vivent en arène, le mâle peut peser jusqu'à 200 kg et 90 kg pour une femelle. Ils sont végétariens et pas agressifs. Le mâle peut manger jusqu'à 15 kg de nourriture par jour.
  • Les gibbons : le mâle est noir et la femelle est brune. Le bébé gibbon est blond puis noir, si le bébé est un mâle il reste noir, si c'est une femelle elle redevient blonde. Ils ont les bras plus longs que les jambes donc se déplacent en se balançant avec leurs bras et ils sont végétariens.
  • Les mandrills : ils mangent fruits et insectes. Quand le mâle sourit c'est que tout va bien, quand le mâle hoche la tête c'est qu'il a peur.
  • Les cercopithèques Diane de Roloway : le mâle a une barbichette sur la poitrine et une très bonne vue, ce sont les singes les plus menacés du monde (plus que 1000 dans le monde).
  • Les lémuriens : truffes humides, oreilles plus en avant, ils se lèchent pour se laver et vivent uniquement à Madagascar. Ils crient pour marquer leur territoire et possèdent une queue rayée pour se faire repérer dans les herbes par les autres lémuriens.
  • Les bonobos : ils vivent au Congo, les femelles sont dominantes (la plus vieille décide), le sexe est omniprésent dans la vie des bonobos (pour tout, entre mâle/femelle, femelle/femelle, mâle/mâle mais pas entre père/fille). C'est une espèce très menacée.
  • Les géladas : la femelle a une poitrine rouge, ils sont herbivores.
  • Les saïmiris : ils viennent du Pérou et de Bolivie, les femelles sont dominantes, ils mangent des fruits, des légumes et des insectes (environ 500 par jour).
  • Les singes laineux : ils ont une queue préhensile comme une 5ème patte.

Tara, Eva, Guillaume, Amine & Simon

Thumbnail imageThumbnail imageThumbnail image

Thumbnail imageThumbnail imageThumbnail image

 

 

 

 

 

Le parc fait plus de 16 hectares répartit sur une quinzaine d'îles. La vallée des Singes est le deuxième site touristique le plus visité en Vienne après le Futuroscope, plus de 185 000 visiteurs l'an dernier dont 11 % sont des étrangers.

Pour réussir à mettre ce parc en place l’entreprise a investi 8 200 000 €, le parc a un chiffre d'affaires de 2,5 millions €. Il compte 23 employés permanents, 48 saisonniers et 10 à 14 stagiaires.

La Vallée des Singes est ouverte de mars à mi-novembre. Le parc accueille les seuls bonobos de France, le plus grand groupe au monde, mais aussi le plus grand groupe de Gorilles en France et les Chimpanzés ont le plus grand territoire d'Europe.

Loïs, Romane,Yann, Camille & Cassandra

Le parc crée un nouvel enclos environ tous les 2 ans. La dernière acquisition était les singes hurleurs. L'avant dernière acquisition était les bonobos dont l’enclos a coûté 2 634 632 €.

Du côté concurrentiel, il n'y a aucun concurrent direct, cependant beaucoup de concurrents indirects (zoo de Beauval, de la Palmyre) ce qui fait que cette organisation doit se démarquer le plus possible pour attirer la même cible sans qu'elle ne se lasse des parcs zoologiques.

L'implication du département est très importante pour la Vallée des Singes qui soutient leurs projets mais aussi ceux des 15 autres parcs touristiques de la Vienne. Il leur permet aussi d'accéder à des salons grands publics et professionnels trop coûteux pour une entreprise comme la Vallée des Singes.

Raphaël, Zara, Héloise, Joffrey & Vincent

La Vallée des Singes travaille en partenariat, depuis 2008, avec le Parc de la Belle de Magné. Ces deux entreprises organisent des formules composées de la visite des deux sites et d'une nuit dans une cabane en bois du Parc de la Belle avec le petit déjeuner compris.

Charlotte, Sacha, Mayble, Solène & Hugo

La communication externe se fait de plusieurs de manières : 38 % de bouche à oreille, 18 % d'affichage dans 15 villes situées dans un rayon de 200 kilomètres aux alentours soit 2 000 affiches dont 10 affichages placés dans des lieux stratégiques comme au Futuroscope et bientôt dans le métro parisien, internet (17%) et les prospectus (15%).

Gwendoline, Thomas, William, Romain & Clément

La communication représente 10% du chiffre d'affaires. La communication se fait aussi grâce à des partenariats (Radio, la relation presse, Newsletter, diverses opérations en échange de marchandises). Ils font aussi des salons en partenariat avec le comité Départemental du Tourisme : des salons grands publics en France (Nantes, Rennes), à l'étranger (Espagne, Angleterre, Belgique) et des salons professionnels (MAP de Paris, Nantes, Tours, Paris).

Suite à leur visite, les personnes sont satisfaites à 97%. Les espèces préférées sont les Gorilles, les Saïmiris, les Bonobos, les Lémuriens et les Chimpanzés, le taux de revisite du parc est de 33%.

Loïs, Romane,Yann, Camille & Cassandra

 

Cette expérience nous a permis de découvrir le fonctionnement réel d’un parc après une approche théorique dans une activité similaire faite en cours.

Kimberley, Jason, Sandra, Alexis & Jeremy

Nous remercions le parc de la Vallée des Singes de nous avoir accueillis, de cette visite guidée et de la conférence qui nous a beaucoup appris.

Charlotte, Sacha, Mayble, Solène & Hugo

Pour conclure, nous remercions M. Philippe Guillaume et Claire, notre guide de la matinée, pour cette agréable visite et pour toutes ces informations qui nous ont beaucoup apporté. Merci !

Lois, Romane, Yann, Camille & Cassandra

Thumbnail imageThumbnail imageThumbnail imageThumbnail image