Les élèves de biotechnoligie visitent le Laborotoire Bio 86Ce vendredi après midi, afin de voir l’application concrète de certains protocoles et connaissances vues en classe, nous avons visité le laboratoire d’analyses et biologie médicale Bio 86 du site de Chaumont dans la zone Poitiers Sud.
Ce laboratoire est un plateau technique appartenant au groupe des 13 laboratoires Bio 86 du département.
Nous avons été accueillis par Monsieur Aubert, pharmacien biologiste et par une qualiticienne du laboratoire. Durant la visite, nous avons suivi le chemin que parcourt un prélèvement (sanguin, urinaire par exemple).

Tout d’abord, le patient rentre dans le laboratoire et se fait enregistrer par la secrétaire à l’accueil. Ensuite, il ira en salle de prélèvement, où une infirmière lui fera une prise de sang ou un prélèvement bactériologique par exemple.  C’est ainsi que nous pu apercevoir le site de bactériologie du laboratoire : on y détecte les bactéries puis on détermine les antibiotiques nécessaires à la guérison. Cette partie reste la plus manuelle du laboratoire maintenant très mécanisé.

Thumbnail imageNous avons ensuite repris le chemin d’un prélèvement. Il faut savoir que tous les prélèvements ne se font pas sur place, des patients n’ont pas la possibilité de venir sur le site de Chaumont. C’est alors qu’interviennent les infirmières du département. Des chauffeurs se chargeront donc du transport de ces prélèvements jusqu’à Bio 86. A la réception du prélèvement, conservé dans un sachet accompagné d’une feuille de renseignements sur le patient, du personnel se chargera de vérifier si tout y est et la robotique permettra d’enregistrer le patient sous la forme d’un code-barres afin de garder l’anonymat. Ensuite, le prélèvement partira subir les analyses prescrites ; il sera donc transmis dans la partie technique du laboratoire. Cette dernière est une chaîne automatisée commandée par une cabine de pilotage. Le prélèvement passera tout d’abord dans la centrifugeuse, sera débouché puis passera des tests liés à la chimie, glycémie, taux de cholestérol, potassium, sodium.. éventuellement dans la partie allergie du laboratoire, ou coagulation.
Thumbnail imageUne fois les analyses terminées, le tube est scellé, toujours par le robot. Il sera conservé durant 48h dans une armoire frigorifique. Sinon, le tube peut également subir des tests en hématologie (tests liés aux globules rouges, globules blancs et plaquettes). Les cellules présentes dans le sang sont comptabilisées, leurs anomalies éventuelles observées, on pourra aussi déterminer leur vitesse de sédimentation. Une partie du prélèvement sera conservée durant 1 année dans un congélateur, ainsi, d’autres analyses pourraient être effectuées si nécessaire. Pour finir, nous avons vu la partie spermiologie qui a pour but d’expliquer l’infertilité d’un couple.

Nous remercions Monsieur Aubert et les personnes qui nous ont accueilli sur le site malgré leur charge de travail et qui nous ont accordé du temps afin de nous expliquer le fonctionnement de chaque robot.