Desmitochondrie cellules extracellulaires ont été découvertes récemment dans le sang par l’équipe de chercheurs d’Alain Thierry à l’ institut de recherche en cancérologie de Montpellier. Cette découverte est particulièrement intéressante puisqu’on ne s’attendait absolument pas à les trouver en si grande quantité. Des mitochondries (organite possédant les caractéristiques d’un organisme procaryote : être vivant unicellulaire ne possédant pas de noyau) sont libérées dans le sang par les plaquettes, en grande quantité. Elles servent de messagers pour l’ensemble de l’organisme mais sont complètement indépendantes : elles peuvent survivre seule.

Elles permettent de renforcer le système immunitaire.

Rappelons que le sang est composé d’environ 55% de plasma, 44% de globules rouges et que ces mitochondries se trouvent dans le 1% restant avec les plaquettes et les globules blancs.

Elles permettraient d’améliorer le diagnostic, le traitement et le suivi de certaines maladies comme les cancers. Elles pourraient servir aussi de biomarqueur dans le diagnostic prénatal non invasif. 

mitochondrie